Quel est le prix de l'opération de la gynécomastie ? Est-ce remboursable ? Quelle prise en charge ?

prix gynécomastie

Ça y est. Vous vous êtes décidé.

Vous allez vous faire opérer de la gynécomastie.

C’est une excellente nouvelle. Vous allez enfin pouvoir mettre fin à vos complexes.

Néanmoins, il faut savoir une chose : l’opération de la gynécomastie n’est pas gratuite.

Quel est le prix de l’opération de la gynécomastie ? Est-elle remboursée ? À quel pourcentage ? Sous quelles conditions ? Est-il possible de payer moins ?

Vous allez découvrir tout ça dans cet article.

À savoir avant toute chose

Avant de débuter la lecture de cet article, je tiens à vous signaler que j’ai récemment écrit un billet complet sur l’opération de la gynécomastie.

Dans quel cas cela est utile, dans quel cas cela ne l’est pas, quelles sont les étapes et les conditions à respecter.

Ici, je vais me concentrer sur le prix d'une opération contre la gynécomastie.

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à lire cet article complet sur l’opération de la gynécomastie.

Maintenant que cela est dit, entrons dans le cœur du sujet.

Avis Gynectrol

Combien coûte une opération de gynécomastie ?

Une opération de gynécomastie peut coûter entre 2000 et 6000 euros. Cela dépend de multiples facteurs.

De quoi dépend le prix de la chirurgie de la gynécomastie ?

a. Le chirurgien/Le cabinet

En fonction de l’endroit où vous souhaitez vous faire opérer, le prix ne sera pas le même.

D’où l'intérêt de multiplier vos rendez-vous.

b. Le type de gynécomastie que vous souhaitez retirer

Le prix ne sera pas le même en fonction de ce que vous voulez retirer.

Voici un petit rappel :

  • Gynécomastie unilatérale : Gynécomastie sous un seul téton
     
  • Gynécomastie bilatérale : Gynécomastie sous les deux tétons
     
  • Gynécomastie simple : Hypertrophie simple d’une/des deux glandes mammaires
     
  • Gynécomastie mixte : Combinaison entre une gynécomastie et une adipomastie
     
  • Adipomastie : Présence de graisse sous les tétons et les pectoraux
     

Bien entendu, si vous n’avez qu’un seul téton à opérer et une simple gynécomastie, le coût ne sera pas le même que si vous aviez une gynécomastie mixte bilatérale (gynécomastie des deux côtés accompagnées d’une adipomastie).

c. La taille de votre gynécomastie

En fonction de la taille de vos seins d’homme, le prix risque de fluctuer (mais cela n’est pas valable pour tous les chirurgiens).

d. Le nombre de rendez-vous

Forcément, plus le nombre de rendez-vous est élevé, plus le prix total du processus d’ablation du sein sera coûteux.

Rappelez-vous que le processus de l’opération de la gynécomastie débute dès le premier rendez-vous.

L’opération de la gynécomastie est-elle remboursable ?

Oui, mais cela dépend des circonstances.

Pour faire simple, sans trop entrer dans le jargon juridique, si votre gynécomastie est reconnue comme une “gynécomastie avérée” par l’endocrinologue en charge de votre dossier, la prise en charge par la sécurité sociale sera possible.

Il faut néanmoins savoir que cette prise en charge n’est pas systématique et que, parfois, malgré une gynécomastie poussée, il est possible que le remboursement ne soit pas accepté.

Le retrait de l’adipomastie (qui est une simple opération de chirurgie esthétique (liposucions)) n’est quant à elle pas prise en charge (sauf cas exceptionnel, à voir auprès de votre mutuelle).

La prise en charge par l’Assurance Maladie est limitée aux frais d’hospitalisation.

Tous les dépassements d’honoraire de votre chirurgien et de votre anesthésiste sont à votre charge, ou seront payés par votre mutuelle (cela dépend des circonstances et des personnes, je vous conseille donc d’appeler votre conseillé attitré et/ou de vous renseigner auprès de votre entreprise).

Le code de nomenclature de la Sécurité Sociale utilisé par les mutuelles pour déterminer la partie remboursable est le suivant : QEFA002 (gynécomastie bilatérale) ou QEFA011 (gynécomastie unilatérale).

Y-a-t-il des jours de repos après l’opération ?

Oui. Il vous faudra au moins 4 à 6 jours de repos complet avant de reprendre le travail (travail sédentaire), et plusieurs semaines pour un travail physique nécessitant vos muscles du haut du corps (dans certains cas rares, lors de complications, cela peut prendre plusieurs mois).

Comment économiser sur l’opération de la gynécomastie ?

Il n’y a pas forcément de moyen d’économiser.

Bien sûr, vous pouvez voir plusieurs chirurgiens, afin d’avoir plusieurs devis, mais la consultation coûte de l’argent.

En sommes, je ne conseille pas de chercher à économiser sur cette opération en prenant le médecin le moins cher. Cherchez les personnes les plus compétentes que vous puissiez trouver, et essayez de vous faire rembourser un maximum auprès de votre mutuelle.

Testostérone_1

Quelles sont les erreurs à éviter ?

Pour mieux récupérer et/ou éviter de devoir repasser sous le bistouri (et donc, de devoir à nouveau dépenser du temps, de l’énergie, de l'argent et de l’allocution mentale), voici quelques erreurs à éviter.

1. Chercher le chirurgien le moins cher

Comme expliqué ci-dessus, ne jurez pas que sur le prix. La compétence de votre chirurgien, de votre endocrinologue et de votre anesthésiste doit primer, même si cela coûte 500 à 1000 euros de plus.

La santé est importante.

Jugez par la compétence, et non pas par le prix.

2. Ne pas être clair auprès de votre chirurgien

Il existe, malheureusement, des personnes déçues par leur opération de la gynécomastie.

Non pas car l’opération a été mal faite. Non pas car la cicatrice est trop visible. Non pas car le résultat n’est pas aussi beau qu’escompté. Mais simplement car le chirurgien et le patient ne se sont pas mis d’accord.

Soyez clair sur ce que vous voulez. Si vous voulez qu’il vous enlève votre/vos glandes, soyez précis et répétez-le.

Pourquoi ?

Car il est arrivé à plusieurs reprises (vous pouvez rechercher des avis sur Internet à ce sujet) que, malgré une entente avec le chirurgien, le patient se réveille avec seulement la graisse pectorale enlevée.

Vous vous doutez bien de la suite : la gynécomastie n’est pas partie et tout le processus doit recommencer du début.

Soyez clair auprès de votre médecin, expliquez-lui ce que vous voulez, et pourquoi vous le voulez.

N’hésitez pas non plus à lui poser un maximum de questions au sujet de l’opération et de son expérience.

Il vaut mieux passer pour quelqu’un de bête plutôt que d’être déçu et de devoir être réopéré (d’autant plus que 2 anesthésies générales en 1 an, ce n’est pas le top).

3. Ne pas suivre ce que les médecins vous diront à la lettre pour bien récupérer

Si vous voulez que les résultats de votre opération soient fidèles à vos attentes, comprenez bien ceci : vous devez respecter ce que votre médecin, chirurgien et les infirmières vous diront.

Pour bien récupérer, éviter les œdèmes et pour limiter la taille de la cicatrice, suivez ce qu’ils vous disent à la lettre sans broncher.

4. N'en faire qu'à votre tête

N’essayez pas de faire comme vous voulez faire.

Suivez ce qu’on vous dit, c’est tout.

Que ce soit dur, long et contraignant n’est pas important. Faites bien les choses pour bien récupérer, et n’hésitez pas à contacter les personnes compétentes pour toute question et/ou constat qui pourrait vous sembler anormal (douleurs, gêne, etc...).

5. Ne pas essayer plusieurs solutions naturelles

Pour finir, sachez que l’opération de la gynécomastie doit être la solution finale.

Peut-être que ce qui cause votre gynécomastie est simplement un mauvais repos et une mauvaise nutrition, engendrant des taux hormonaux anormaux.

Essayez toutes les solutions naturelles avant de passer sur la table d’opération (et par solution naturelle, je n’entends pas le fait de boire du thé ou de prendre une crème miracle. Par solution naturelle, j’entends faire des efforts pour améliorer au global votre hygiène de vie, votre discipline et vos taux hormonaux au moyen de sport, de repos et de nutrition).

A lire également | Quelles sont les solutions naturelles à la gynécomastie ?

Gynectrol_Avis-rédaction

Conclusion

J’espère que cet article sur le prix de l’opération de la gynécomastie vous aura été utile.

L’objectif ici était de répondre aux questions habituellement posées en ce qui concerne le porte-monnaie et l’ablation du sein chez l’homme.

N’oubliez pas, cependant, que je ne suis qu’un particulier qui transmet ses connaissances, et pas un professionnel. Je ne prétends pas l’être et je ne donne aucun conseil santé.

Si vous avez des questions particulières, contactez votre médecin, c'est la première étape à faire avant toute prise de décision.

Comme expliqué au-dessus, il faut bien comprendre que Gynectrol n'est qu'un supplément alimentaire. Il ne s'agit en aucun cas d'un traitement médical.
N'étant qu'un amateur qui transmet son retour d'expérience, n'hésitez pas à contacter votre médecin. Vous êtes responsable de vos décisions.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,